DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ONU endeuillé en Afghanistan

Vous lisez:

L'ONU endeuillé en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

C’est l’attaque la plus sanglante contre l’ONU en Afghanistan. Au moins sept employés travaillant dans les bureaux des Nations unies à Mazar-i-Sharif ont été tués ce vendredi. Un officier norvégien ferait partie des victimes, ainsi qu’un salarié suédois, et cinq soldats népalais qui gardaient le bâtiment. Le chef de la mission locale a été blessé.

Tout a commencé par une manifestation d’environ 500 personnes dans les rues de Mazar-i-Sharif, grande ville du nord de l’Afghanistan. Elle a dégénéré quand des islamistes armés, selon la police afghane, ont pris d’assaut l’antenne de l’ONU. Les gardes népalais ont riposté, mais ont vite été débordés. Au moins cinq manifestants ont été tués dans la confusion. Deux autres manifestations ont eu lieu dans le même temps à Herat, dans l’ouest du pays, et dans la capitale, Kaboul, mais là sans incident. C’est la présence américaine en Afghanistan qui était dénoncée, mais surtout le geste provocateur d’un pasteur américain intégriste. Le 20 mars dernier dans une église de Floride, il avait brûlé publiquement un livre du Coran. La réponse de l’intégrisme islamiste, cette fois, n’aura pas tardé.