DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Portugal en sursis d'une aide internationale

Vous lisez:

Le Portugal en sursis d'une aide internationale

Taille du texte Aa Aa

Un léger répit pour le Portugal. En pleine tourmente politico-financière, Lisbonne est parvenu à emprunter plus d’un milliard et demi d’euros – remboursables dans un an – à un taux moins élevé que prévu par les experts.

Hier soir, le Président Anibal Cavaco Silva a confirmé la tenue d‘élections législatives le 5 juin prochain. Décision prise suite à la démission du Premier ministre José Socrates, dont le dernier plan d’austérité s’est heurté au refus des députés.

Le Portugal tente depuis plusieurs mois maintenant de réduire un déficit public qui n’en finit plus d’enfler. 8,6% du PIB en 2010 au lieu des 7,3% convenus avec la Commission européenne.

Les mois à venir seront déterminants car le pays doit rembourser plus de 4 milliards de dette au 15 avril, puis près de 5 milliards au 15 juin.

Pour un nombre grandissant d’analystes, ces chiffres conjugués à la pression croissante des marchés financiers signifient une chose : la question n’est plus de savoir si le Portugal aura besoin d’une aide financière internationale, mais quand.