DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les rebelles libyens prêts à un cessez-le-feu, sous condition

Vous lisez:

Les rebelles libyens prêts à un cessez-le-feu, sous condition

Taille du texte Aa Aa

Ils ont rencontré dans leur fief de Benghazi l’envoyé spécial de l’ONU en Libye : le principal objectif des Nations Unies est d’obtenir “un cessez-le-feu durable”.

D’accord, disent les rebelles, mais à condition que les Libyens dans les villes de l’ouest puissent s’exprimer librement et que les forces pro-Kadhafi se retirent. Reste à savoir si Kadhafi, bien qu’affaibli depuis la défection de son ministre des Affaires étrangères, acceptera un cessez-le-feu.

A Benghazi notre envoyé spécial a assisté à la grande prière du vendredi, prière de colère : “Le thème principal du prêche, raconte Mustafa Bag, était en fait contre le leader libyen Mouammar Kadhafi qui accuse les gens de Benghazi d’appartenir à al Quaida. Les fidèles remercient les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, et ils expriment leur mécontentement envers la Turquie.”

Autres reportages de notre correspondant :

Les révolutionnaires reprochent en effet à la Turquie sa position. Ankara déclarait jeudi qu’armer les rebelles libyens pourrait “favoriser le terrorisme”.