DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Abidjan toujours sous tension, impasse militaire

Vous lisez:

Abidjan toujours sous tension, impasse militaire

Taille du texte Aa Aa

Statu quo toujours à Abidjan, où l’on pense que Laurent Gbagbo est toujours retranché dans son palais présidentiel gardé par des hommes armés.

L’assaut final n’a toujours pas eu lieu. Seuls quelques tirs sporadiques d’armes lourdes ont été entendus depuis samedi soir, notamment au Plateau, coeur du pouvoir, abritant le palais.

La force française Licorne a pris le contrôle de l’aéroport de la capitale économique et Paris a envoyé 300 soldats en renfort dans le pays.

Le siège de la radio-télévision ivoirienne a été le théâtre d‘âpres combats et se trouve aujourd’hui à nouveau aux mains des pro-Gagbo qui exhibent ici fièrement leurs victimes.

Des centaines de Jeunes Patriotes, comme ces supporters du président sortant se font appeler, ont été vus à bord de navettes fluviales se diriger vers le centre-ville pour prendre part aux combats.

Quant aux pro-Ouattara, ils sont à présent accusés d‘être responsables de graves massacres commis dans l’ouest du pays lors de leur marche sur Abidjan.