DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'autodafé d'un exemplaire du Coran enflamme l'Afghanistan

Vous lisez:

L'autodafé d'un exemplaire du Coran enflamme l'Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

Depuis qu’un pasteur extrêmiste américain a brûlé le livre saint des musulmans le 20 mars en Floride, la colère explose. Troisième jour de manifestations dans plusieurs villes d’Afghanistan, Jalalabad résonne aux cris de “Morts aux Américains, aux juifs et aux chrétiens !”

A Kandahar deux policiers ont été tués dans des violences.

Et ce, malgré les excuses du général Petraeus, commandant de l’Otan en Afghanistan :

“Nous condamnons l’acte d’un individu aux Etats- Unis qui a brûlé le livre saint du Coran. Cet acte était haineux, intolérant et irrespectueux”.

Des propos tenus après la rencontre entre le chef des forces de l’Otan et le président afghan Hamid Karzaï. Ce dernier exige de Washington que l’autodafé d’un Coran ne se reproduise pas.

Ce vent de violence qui souffle depuis, a fait au moins 24 morts, dont sept employés de l’ONU à Mazar-i-Sharif vendredi. Leurs dépouilles ont été rapatriées à Kaboul.