DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle défection de poids dans les rangs de Kadhafi

Vous lisez:

Nouvelle défection de poids dans les rangs de Kadhafi

Taille du texte Aa Aa

Au bout de quatre jours, les combats font toujours rage autour de Brega, entre pro et anti-Kadhafi.

Après s‘être emparés de l’Université du pétrole, un énorme campus à l’entrée est de la ville, les rebelles ont dû se replier sous le feu des loyalistes. Des avions de l’Otan survolaient la région.

A 600 km à l’ouest de Brega, un autre front continue de faire rage à Misrata, troisième ville du pays, tenue par les rebelles mais assiégée depuis plusieurs semaines. Selon les rebelles, plus de 200 personnes, essentiellement des civils, sont mortes dans cette ville. Il y a aussi la ville de Zintan, qui serait sous le feu des forces loyalistes, un habitant évoque des bombardements aveugles sur la cité.

L’Otan continue d’enquêter sur la possible bavure à une quinzaine de kilomètres à l’est de Brega. Vendredi soir, neuf rebelles et quatre civils ont été tués par une frappe de la coalition.

Au niveau diplomatique, une nouvelle défection a eu lieu dans les rangs de Kadhafi. Ali Triki, ancien ministre des Affaires étrangères et ex-ambassadeur à l’ONU, a démissionné.