DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Côte d'Ivoire : les ressortissants français regroupés

Vous lisez:

Côte d'Ivoire : les ressortissants français regroupés

Taille du texte Aa Aa

Ils sont plus de 1.650 ressortissants étrangers à s‘être réfugiés ici, dans le camp militaire français de Port-Bouët, aux abords d’Abidjan. La moitié d’entre eux sont des Français. Certains ont échappé de justesse à la barbarie qui s’est emparée d’Abidjan, comme la jeune Cindy, encore sous le choc :

“ Ils sont rentrés dans la maison. Quand ils ont vu deux femmes, ils ont essayé de vouloir faire ce qu’ils avaient envie de faire avec deux femmes, mais heureusement qu’il y avait des gentifs, qui ont dit non, ce n’est pas notre travail, on n’est pas là pour cela. Et donc, ils ont continué leurs affaires, à casser toute la maison. On a pu y échapper. Après, l’armée française est venue, et puis voilà. “

Ils seraient plus de 12.000 Français à vivre dans l’ancienne colonie, et Paris les encourage à se rendre dans des lieux de regroupement, alors qu‘à Bruxelles, la commissaire à l’Aide humanitaire supplie les belligérants d‘épargner les civils :

“ Je lance un appel à Laurent Gbagbo et au président élu Alassane Ouattara. Dans l’intérêt de votre peuple, dans l’intérêt de vos voisins, par humanité, protégez les civils, laissez les travailleurs humanitaires leur venir en aide et faites en sorte que la Côte d’Ivoire ne bascule pas davantage dans la guerre civile “ , implore Kristalina Georgieva.

Plusieurs centaines de soldats supplémentaires ont été envoyés par la France dans le cadre de la mission Licorne pour tenter de sécuriser les expatriés, mais ils n’ont pas de mandat pour protéger les Ivoiriens qui ont déjà payé un lourd tribut à ce sanglant face-à-face.