DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle kazakhe : un vote non-démocratique selon l'OSCE

Vous lisez:

Présidentielle kazakhe : un vote non-démocratique selon l'OSCE

Taille du texte Aa Aa

La présidentielle au Kazakhstan est entachée de graves irrégularités affirme l’OSCE.

Le président Noursoultan Nazarbaïev, au pouvoir depuis plus de 20 ans, a été réélu avec 95,5% des voix ce week-end.

Le scrutin était dénué de tout suspens, néanmoins les observateurs internationaux assurent que l‘élection n’a pas été plus régulière que les précédentes.

Ils dénoncent notamment des cas de bourrage des urnes et un manque de transparence lors des dépouillements.

L’OSCE a noté que les médias kazakhs évoluaient dans un environnement très restrictif.

A 70 ans, Noursoultan Nazarbaïev mène l’ex-république soviétique d’Asie centrale d’une main de fer.

Nourri par les investissements étrangers et porté par ses ressources en hydrocarbures, le Kazakhstan est la première économie de la région.

Astana est alliée avec la Chine et la Russie. Ses relations avec l’Union européenne et les États-Unis ne sont pas au beau fixe.