DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël s'inquiète des révolutions dans son voisinage

Vous lisez:

Israël s'inquiète des révolutions dans son voisinage

Taille du texte Aa Aa

Quels changements représentent pour Israël les révoltes au sud de la Méditerranée ? C’est ce dont ont débattu à Paris des parlementaires de la Knesset, des politologues et 200 universitaires réunis par la European Jewish Union ?

Au centre des débats, les inquiétudes d’Israël à la lumière des soulèvements en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Pour le politologue Alexander Zanzer, le changement est aussi porteur d’espoir :

“ Le défi pour Israël n’est pas sa propre démocratie, c’est plutôt de comprendre qu’il y a aussi des voix démocratiques qui peuvent émerger dans son voisinage. Jusqu‘à présent, Israël avait peur de l’inconnu. Le pays s’inquiète de ceux qui accèderont au pouvoir. Il redoute qu’aux voix démocratiques du début succède dans huit mois une personne en tunique noire avec une barbe et une kalachnikov. Voilà leur crainte. Je ne pense pas que cela se produise, parce que la télévision et les médias sociaux en particulier ont totalement modifié l‘équation. “

Les bouleversements politiques, aussi rapides soient-ils, ne mettent pas pour autant fin aux conflits existants. Pour Israël, le défi de la sécurité reste entier, explique cette élue de la Knesset :

“ Parfois, même en signant un traité de paix, nous n’avons pas l’assurance que cela se reflètera dans notre quotidien. Nous subissons encore des actes terroristes à Jérusalem, en Israël. Nous continuons à survivre, et c’est regrettable parce que nous ne voulons pas survivre, nous avons besoin de vivre dans un monde en paix “ , explique

Anastassia Michaeli.

Les vents révolutionnaires qui soufflent sur le monde arabe conduisent néanmoins les pays démocratiques à s’interroger sur la protection de leurs communautés, dans le respect des différences.