DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Laurent Gbagbo ne s'est pas encore rendu mais veut la protection de l'ONU

Vous lisez:

Laurent Gbagbo ne s'est pas encore rendu mais veut la protection de l'ONU

Taille du texte Aa Aa

La confusion persiste en Côte d’Ivoire. Laurent Gbagbo ne s’est pas encore rendu mais il veut la protection de l’ONU.

C’est ce qu’a précisé un responsable de l’ONU vers 20h15 mardi soir.

Une déclaration qui a confirmé ce que disait la présidence française à savoir que les négociations continuent. Gbagbo n’entend pas mourir comme il l’a déclaré à nos confrères français de LCI : “Moi je ne suis pas un kamikaze. J’aime la vie. J’aime la vie. Ma voix n’est pas une voix de martyr. Non, non, non. Je ne cherche pas la mort. C’est pas mon objectif.”

Laurent Gbagbo ne reconnaît toujours pas la victoire d’Alassane Ouattara à l‘élection du 28 novembre dernier malgré les demandes de Paris et de l’ONU en ce sens. Une victoire pourtant saluée par la communauté internationale.

Le président sortant, qui serait réfugié dans le bunker de sa résidence dans le nord d’Abidjan, négocie les termes de son départ du pouvoir depuis mardi après-midi.

L’offensive menée depuis cinq jours par les troupes de son rival Alassane Ouattara appuyés par les hélicoptères des Nations unies et de la force française Licorne a changé la donne.

Concernant les combats, l’ONU affirme mardi soir qu’ils sont arrêtés à la suite d’un appel au cessez-le-feu du camp du Gbagbo, mais des “tirs sporadiques de la part de groupes de jeunes” subsistent dans Abidjan.