DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Duel entre ministres italien et français de l'Intérieur

Vous lisez:

Duel entre ministres italien et français de l'Intérieur

Taille du texte Aa Aa

L’immigration clandestine provoque une “scène de ménage” au sein du couple franco-italien. L’Italie, confrontée à un afflux exceptionnel de migrants, en particulier Tunisiens, a décidé de leur délivrer des permis de séjour temporaires, valables dans l’espace Schengen. “C’est par protection humanitaire, a déclaré le ministre italien de l’Intérieur Roberto Maroni devant la Chambre des députés, que nous allons donner des permis de séjour aux migrants qui sont sur notre sol, afin qu’ils puissent voyager dans les pays de l’espace Schengen”.

Mais l’homologue français de Roberto Maroni, Claude Guéant, ne l’entend pas de cette oreille. Paris, a-t-il réagi, “ne veut pas subir une vague d’immigration venue d’Italie”. La Commission européenne doit jouer les arbitres. “Avoir un visa Schengen ne signifie pas nécessairement obtenir le droit automatique de se déplacer dans cette zone, a indiqué le porte-parole de la Commission Martin Grabiec. Les ressortissants hors zone doivent remplir certaines conditions”. La plaque tournante de l’immigration clandestine est désormais l‘île italienne de Lampedusa. Les tragédies se succèdent dans cette zone, comme le terrible naufrage de mercredi. Les recherches d’au moins 150 disparus se poursuivent mais en vain.