DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Erreur de tir de l'Otan, meurtrière pour les rebelles libyens

Vous lisez:

Erreur de tir de l'Otan, meurtrière pour les rebelles libyens

Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle “bavure” dramatique de l’Otan s’est produite ce jeudi sur la ligne de front en Libye. Des avions de combat ont frappé une des positions des rebelles près du port pétrolier de Brega, dans l’est du pays. Des sources hospitalières indiquent que cinq insurgés ont été tués, et qu’une dizaine d’autres combattants ont été blessés, dont deux grièvement. La coalition internationale peine aussi à mettre un terme à l’enfer vécu par les habitants de Misrata, pilonnés par les forces de Kadhafi depuis un mois et demi.
 

Le gouvernement libyen en profite pour relancer l’offensive médiatique. Il accuse l’aviation britannique d’avoir bombardé un oléoduc dans la zone pétrolière de Sarir, ce que conteste la compagnie qui exploite cet oléoduc. Le régime du colonel Kadhafi a également invité des médias étrangers à visiter l’hôpital de Zawiyah, à cinquante kilomètres de Tripoli. Il s’agissait de dénoncer l’attitude des rebelles qui auraient fait leur propre loi dans cet hôpital en écartant les médecins pro-Kadhafi. Le “hic”, c’est que l’ensemble des médecins a nié toute occupation de l‘établissement par des insurgés. Dans l’autre camp, des rebelles libyens justement, la guerre est aussi menée sur le front médiatique, mais de l’extérieur. La télévision “Libya Free” émet quelques heures par jour depuis Doha, au Qatar.