DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fusillade au Brésil

Vous lisez:

Fusillade au Brésil

Taille du texte Aa Aa

Rio sous le choc. Un ancien élève a ouvert le feu ce jeudi dans une école publique de l’ouest de la ville. 12 écoliers, des filles pour la plupart, ont été tués et 22 personnes blessées.

Assiégé par la police, le tireur, Wellington Menezes de Oliveira, 24 ans, s’est suicidé d’une balle dans la tête.

Il a laissé une lettre, dans laquelle il dit notamment avoir le sida et vouloir mourir.

La fusillade s’est produite à l’ouverture des classes dans cette école qui accueille des enfants de 9 à 14 ans. D’après des employés de l‘école, le tireur était bien habillé et a expliqué venir faire un exposé devant les élèves. Dans son sac : deux armes à feu et de nombreuses munitions.

Jamais le Brésil n’avait connu telle tragédie.

Dans une allocution télévisée, la présidente brésilienne, Dilma Roussef s’est déclarée “choquée et consternée”. Au bord des larmes, elle a déploré que des “enfants innocents aient perdu leur vie et leur avenir.” Elle a appelé à une minute de silence.