DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le sauvetage portugais évitera peut-être la contagion

Vous lisez:

Le sauvetage portugais évitera peut-être la contagion

Taille du texte Aa Aa

L’appel à l’aide portugais pour un sauvetage financier de l’Union pourrait éviter la contagion dans le reste de l’Europe. Trois points rassurent les marchés : Un, l’UE est capable de financer facilement ce plan. Deux, le Portugal est dans une situation moins grave que la Grèce et l’Irlande, et trois, l’Espagne parait désormais apte à éviter la contagion. L‘écroulement du budget portugais aurait fait naître en effet une forte crainte pour les finances espagnoles.

L’opposition portugaise aussi se félicite :

“La décision prise par le gouvernement, dit le lchef du PSD, Pedro Passos, doit être comprise par les Portugais comme une mesure qui assurera la sécurité nationale et préservera la réputation du Portugal à l‘étranger.”

Pourtant, cette annonce d’un plan de sauvetage de l’Union européenne et du FMI divise les Portugais. Dans un sondage réalisé avant que José Socrates sollicite une aide, ils étaient 39% à y être favorables, et 39% aussi à juger qu’elle aurait pu être évitée.

Le montant de l’aide versée à Lisbonne est évalué entre 60 et 80 milliards d’euros. Et l’Europe espère ne plus avoir à mettre la main à la poche, ensuite.