DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hongrie : l'aide au Portugal au menu des grands argentiers européens

Vous lisez:

Hongrie : l'aide au Portugal au menu des grands argentiers européens

Taille du texte Aa Aa

Les ministres des Finances européens sont réunis pour deux jours en Hongrie, avec un menu chargé : discuter de la demande d’aide financière formulée la veille par le Portugal. Une aide qui pourrait avoisiner les 80, 85 milliards d’euros.

Fernando Teixeira dos Santos, ministre des Finances portugais : “La banque centrale, la commission, et les autorités portugaises doivent être impliquées pour faire une évaluation de ce qui est nécessaire, et bien sûr, cela dépendra de la durée de l’aide financière.”

Les grands argentiers européens ont d’ores et déjà averti : l’aide financière au Portugal ne sera versée qu’en contrepartie de sévères mesures d’austérité. Paris s’est plaint que Lisbonne n’ait pas jusque là présenté les réformes promises pour redresser la barre.

L’autre souci de L’Union européenne, c’est trouver les moyens d’arrêter la contagion de la crise de la dette dans la zone euro. Pour l’Espagne, qui a des liens étroits avec l‘économie portugaise, il est hors de question d‘être la prochaine sur la liste. Ces jeunes Espagnols pourtant descendaient encore dans la rue hier, en disant qu’eux, ils ont besoin d‘être aidés pour vivre décemment.