DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'affaire de faux espionnage chez Renault pourrait lui coûter 11 millions d'euros

Vous lisez:

L'affaire de faux espionnage chez Renault pourrait lui coûter 11 millions d'euros

Taille du texte Aa Aa

Les trois cadres de Renault mise en cause dans la fausse affaire d’espionnage dont le constructeur automobile s’est dit victime, réclameraient plus de 9 millions d’euros de réparations pour le préjudice moral qu’ils ont subi, selon l’hebdomadaire Marianne. L’hebdo a fait la somme des indemnités légales, celles pour licenciement abusif et les réparations réclamées; arrivant à une facture de plus de 11 millions d’euros pour Renault.