DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle bavure présumée de l'OTAN, spectre de l'enlisement du conflit

Vous lisez:

Nouvelle bavure présumée de l'OTAN, spectre de l'enlisement du conflit

Taille du texte Aa Aa

Les responsables militaires occidentaux reconnaissent que la situation en Libye est complexe, peut-être plus qu’ils ne l’avaient envisagé. Les soldats pro-Kadhafi se fondent dans la population. Ils deviennent ainsi nettement moins identifiables pour les avions de l’OTAN. D’où un risque accru de bavures de la part de l’Alliance atlantique.

Ce jeudi, au moins deux rebelles et un médecin ont été tués par un raid aérien dans la région de Brega. Une vingtaine de personnes a été blessée.

Les insurgés sont en colère contre les Occidentaux accusés de ne pas suffisamment les aider. Une des actions envisagées est la mise en place d’un système de communication entre les chefs rebelles et l’OTAN.

En face, le régime Kadhafi fait plus que résister. La télévision nationale affirme que les troupes gouvernementales seraient entrées dans la ville d’Ajdabiya, jusque-là tenue par les rebelles. Une information démentie par des témoins sur place.

Autre zone d’affrontement, Misrata dans l’ouest. Les combats se déroulent apparemment aux abords de la ville. Une ville assiégée depuis un mois et demi par les soldats pro-Kadhafi.

Plusieurs experts craignent un enlisement du conflit. Un général américain a même estimé qu’en l‘état, il était peu probable que les insurgés parviennent à renverser le régime Kadhafi.