DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Querelle sur le siège du Parlement européen : l'avis des Strasbourgeois

Vous lisez:

Querelle sur le siège du Parlement européen : l'avis des Strasbourgeois

Taille du texte Aa Aa

Les Strasbourgeois ont eux aussi leur avis sur la question. Il faut dire qu’en plénière, les caisses enregistreuses font le plein. Alors que Strasbourg puisse perdre l’europarlement…

“ Moi, je pense que c’est impossible, que ce n’est pas pensable. Non, non. Vous pourriez interroger tous les Strasbourgeois, ils vous diront la même chose “ , assure une passante.

“ On a plusieurs institutions : la Cour européenne, le Conseil de l’Europe, et voilà. C’est notre patrimoine “ , dit une jeune fille.

Son compagnion d’ajouter : “ Et clairement, sur le plan économique, pour la ville de Strasbourg, c’est important de garder le Parlement européen. “

Strasbourg compte environ 150 hôtels. Les hôteliers sont avec les restaurateurs et les taxis ceux qui bénéficient le plus de la manne, et certains auraient tendance à en profiter. Marc Fuller, hôtelier, dément les abus :

“ A ma connaissance, je n’ai pas constaté que les prix avaient particulièrement flambé en semaine parlementaire. Et si il y avait eu des abus, rien n’empêche les parlementaires d’aller dans d’autres hôtels, qui ne pratiquent pas ça. Moi, je pense que c’est un prétexte faible, je dirai, à mettre dans la balance par rapport aux enjeux du Parlement européen. “

En 2008, la suppression de deux sessions avait déjà donné aux hôteliers une idée des pertes encourues. Ils avaient perdu ces mois-là près de 20% de leur chiffre d’affaire.