DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Référendum sur l'accord Icesave: l'Islande retient son souffle

Vous lisez:

Référendum sur l'accord Icesave: l'Islande retient son souffle

Taille du texte Aa Aa

Quelques 230 000 électeurs ont été appelés à voter ce samedi par référendum sur le dernier accord Icesave. C’est le deuxième référendum sur ce dossier qui divise le pouvoir et qui est lié à la faillite de la banque en ligne privée Icesave.

L’accord porte sur un remboursement par Reykjavik de 3,9 milliards d’euros au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, qui avaient indemnisé quelque 340.000 épargnants britanniques et néerlandais après la faillite d’Icesave en 2008.

“Il est essentiel que le oui l’emporte, a insisté le chef du gouvernement. La situation sera difficile si le résultat est serré. Alors, je souhaite un oui retentissant, mais nous ferons face quoiqu’il arrive.”

Le chef de l‘état, lui a opposé son véto aussi bien pour le premier accord rejeté par référendum en mars 2010 par 93% des électeurs, que pour le second.

“Je pense que beaucoup de gens étaient encore indécis en se rendant aux urnes. Beaucoup ont dû probablement tenir le bulletin pendant un long moment”, estimait un électeur.

“On ne sait pas ce qui arrivera si nous disons non. Mais nous savons d’une certaine manière, ce qui se passera si nous disons oui. Alors j’ai dit oui”, avouait un autre Islandais.

Avec AFP