DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La liesse dans les rues d'Abidjan

Vous lisez:

La liesse dans les rues d'Abidjan

Taille du texte Aa Aa

“Gbagbo s’en va”, chante la foule, et partout on célèbre ça. On sort, enfin, après avoir été forcé de se terrer chez soi, pour fuir les violents combats : “C’est vraiment une immense joie, vraiment immense, dit un homme qui porte un

t-shirt à l’effigie de Ouattara, parce qu’il y a eu 10 ans de crise, sans avancée, sans développement, mais grâce à Dieu et grâce à Alassane, on peut vraiment exprimer notre joie.”

“Vraiment, on remercie Alassane Ouattara, crie une femme, on remercie le bon Dieu, on remercie Ouattara !”

La fête, d’autres Ivoiriens ne veulent pas la faire encore. Beaucoup de gens sont morts, c’est l’heure du deuil. Et puis, disent des militaires, il y a encore des milices et et mercenaires pro-Gbagbo en ville…