DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Smolensk : commémorations tendues


Russie

Smolensk : commémorations tendues

Les commémorations du crash de Smolensk sont assombries par les tensions russo-polonaises. Varsovie reproche à Moscou d’avoir remplacé la plaque en mémoire des 96 victimes du crash. La nouvelle plaque ne fait plus mention du massacre d’officiers polonais pépertré en 1940 par Stalline dans la forêt de Katyn.

Du coup les relations diplomatiques entre les deux pays sont tendues. La situation s’envenime au sein même de la Pologne. Le frère jumeau du défunt président, Jaroslaw kaczynski, a refusé d’assister aux cérémonies officielles pour protester contre la visite annoncée de l’acluel chef de l’Etat polonais en Russie.

Bronislaw Komorowski est attendu ce lundi à Smolensk, ville russe où ont péri l’année dernière de nombreux hauts fonctionnaires polonais qui se rendaient à une autre cérémonie, celle de la commémoration du massacre de Katyn.

Prochain article

monde

Abidjan : L'ONU et Paris contre-attaquent