DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fukushima : malgré le niveau 7, le gouvernement se veut rassurant

Vous lisez:

Fukushima : malgré le niveau 7, le gouvernement se veut rassurant

Taille du texte Aa Aa

Greenpeace va chercher sur le terrain ses propres relevés de radioactivité dans la région de Fukushima. Depuis le début de la crise, l’association pousse les autorités à mieux informer et protéger les populations.

Aujourd’hui l’inquiétude est à son comble face aux risques réellement encourus. L’accident se retrouve en effet au niveau le plus élevé de l‘échelle internationale des événements nucléaires.

“Si les fuites radioactives ne sont pas complètement arrêtées, alors il est probable que le niveau de radiation cumulé puisse éventuellement dépasser celui de Tchernobyl”, a dit un porte-parole de Tepco, l’opérateur de la centrale.

Message alarmant d’un côté, message rassurant de l’autre. Celui du gouvernement japonais qui a organisé un marché spécial à Tokyo pour soutenir les agriculteurs de la région de Fukushima et prouver que leurs produits sont sains.

“Le niveau 7 c’est celui de l’accident de Tchernobyl, pour la première fois, je me sens un peu secoué”, reconnaît ce vendeur de tomates.

Figure désormais célèbre au Japon, le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano, s’est lui-même mis en scène pour prouver l’innocuité des fruits et légumes de la région de Fukushima.