DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gagarine, le premier homme dans l'espace

Vous lisez:

Gagarine, le premier homme dans l'espace

Taille du texte Aa Aa

Il y a 50 ans , pour la première fois, un homme était envoyé dans l’espace. Qui était Youri Gagarine, le premier cosmonaute de l’histoire?

Né dans une famille de paysans dans la Russie occidentale, Gagarine rêvait de voler depuis son plus jeune âge. Son diplôme de pilote en poche, il se porte volontaire pour le programme spatial soviétique.

“Youri et moi avions la réputation d‘être des pilotes plutôt étourdis: durant certains cours, on préfèrait jouer à la bataille navale. De toute évidence, nous étions très semblables dans notre façon d‘être” se souvient l’ancien cosmonaute Alexey Leonov.

Les vols spatiaux habités – le programme Vostok voulaient confirmer la domination soviétique dans la conquête de l’espace, amorcée avec Spoutnik trois ans plus tôt .

“Il ne s’agissait pas seulement d’ingénieurs et de scientifiques de renom- mais plutôt de véritables visionnaires animés par un seul but: l’exploration habitée de l’espace et des planètes, et désireux d’aller dans cette direction” rappelle Valeriy Lubinskiy, l’un des ingénieurs du programme Vostok.

Des essais avaient été réalisés avec des animaux, mais comment allait réagir un être humain à l’apesanteur et à l’isolement d’un vol spatial, c‘était l’inconnue. Alexey Leonov : “C‘était un peu comme de vêtir un homme d’un costume et le pousser dans un haut fourneau, en disant: “ne craignez rien, la combinaison vous protégera”. Mais personne ne sait avec certitude si elle va vraiment vous protéger ou non. C’est exactement la même chose ici: “Ne vous inquiétez pas, tout ira bien, nous ne savons pas exactement ce qui va se passer, à vous de nous le dire à votre retour.”

Le vol, qui n’a duré que 108 minutes, allait démontrer qu’un pilote pouvait mener avec succès un vol spatial, communiquer avec le centre de contrôle, prendre ses repas en orbite.

“Il n’a pas eu à prendre le contrôle du vaisseau spatial, même s’il lui était possible d’effectuer manuellement un atterrissage d’urgence, en cas d’avarie” explique Valeriy Lubinskiy.

Ce vol historique a rendu Gagarine célèbre dans le monde entier, et ouvert la voie à de nouvelles missions habitées, comme le prédit l’intéressé à son retour sur terre : “que ce vol n’ait duré qu’une heure 48 me rend un peu mal à l’aise face à mes amis. Mais bien entendu, ça n’est que le début, la première exploration de l’espace “.