DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Japon : l'accident de Fukushima relevé au niveau 7

Vous lisez:

Japon : l'accident de Fukushima relevé au niveau 7

Taille du texte Aa Aa

La centrale de Fukushima a de nouveau été brièvement évacuée ce mardi après deux fortes répliques sismiques. Elles interviennent alors que le Japon a relevé du niveau 5 à 7 le degré de gravité de l’accident nucléaire de Fukushima, un niveau équivalent à celui de Tchernobyl. Pour autant, les autorités assurent que les émissions radioactives restent bien inférieures à celles de la centrale ukrainienne.

Les nouvelles secousses de magnitude 6,3 se sont produites non loin de la centrale mais n’ont pas provoqué davantage de dégâts, selon l’opérateur Tepco.

Découvrez notre dossier

Elles ont été ressenties jusqu‘à Tokyo. Depuis un mois, la succcession de répliques met à rude épreuve les nerfs des rescapés du séisme et du tsunami qui ont fait plus de 27 000 morts dans le nord-est du pays. Dans la préfecture de Fukushima, le relèvement du niveau de gravité de l’accident nucléaire a été une mauvaise surprise. Il alimente l’angoisse des habitants déjà soumis à une surveillance rapprochée. “Jusqu‘à maintenant, j‘éspère juste qu’ils vont réussir à reprendre le contrôle des choses. Mais tant qu’il n’y a pas de progrès en ce sens, je me sens mal à l’aise”, témoigne cette habitante.

Selon l’Agence japonaise de sûreté nucléaire, le volume d‘émissions radioactives représentent environ 10% de ce qui a été émis à Tchernobyl. Plusieurs experts jugent que l’on est encore bien loin du désastre d’il y a 25 ans.