DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'enquête progresse après l'attentat dans le métro de Minsk au Bélarus

Vous lisez:

L'enquête progresse après l'attentat dans le métro de Minsk au Bélarus

Taille du texte Aa Aa

Trois arrestations ont eu lieu ce mardi. Ces personnes sont soupçonnées d’actes de terrorisme. Les forces de sécurité du Bélarus recherchent par ailleurs un jeune homme d’apparence “non slave et assez grand” selon un portrait-robot établit à partir de témoignages.

La sécurité a été renforcée dans le métro après l’attaque de lundi qui a fait 12 morts et près de 200 blessés.

Pour cet analyste russe, “il est très difficile de dire qui se cache réellement derrière cet attentat. Le pouvoir rejette la faute sur l‘étranger et l’opposition accuse les services secrets bélarusses”.

Les tensions politiques sont très fortes depuis la présidentielle de décembre remportée par Loukachenko au pouvoir depuis 16 ans. Election fortement contestée par l’opposition qui a été durement réprimée par le régime.

L’explosion meurtrière a été provoquée par un engin placé sous un banc du quai de la station Oktiabrskaïa en plein centre-ville. La bombe contenait des billes en métal et elle l’a laissé un cratère de 80 centimètres.

Une quarantaine de personnes sont toujours dans un état grave. Environ 300 personnes se trouvaient dans la station au moment de l’attentat.

Une journée de deuil national sera observé ce mercredi en mémoire des victimes.