DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Erdogan enflamme le Conseil de l'Europe

Vous lisez:

Erdogan enflamme le Conseil de l'Europe

Taille du texte Aa Aa

Choc des mots, choc des cultures au Conseil de l’Europe. A Strasbourg, Recep Tayyip Erdogan s’en est pris violemment à la France. Le Premier ministre turc accuse Paris de violer la liberté de culte, allusion sans doute à l’entrée en vigueur de l’interdiction du voile intégral dans l’espace public. Ce a quoi une députée française lui a répondu qu’Ankara ne respectait pas les minorités religieuses. Voilà sa réaction : “Vous parlez sans connaître la situation en Turquie. En turc, on dit “Il est Français” pour parler de quelqu’un qui est en décalage.”

Une réponse que le député français Jean-Claude Mignon n’a pas du tout apprécié: “La manière dont il a éconduit ma collègue parlementaire française qui a osé lui poser une question, d’autant plus qu’elle est d’origine turque, je trouve que c’est tout à fait malhonnête, et dirais-je très maladroit plutôt que malhonnête de répondre comme il a répondu.”

Recep Tayyip Erdogan a une nouvelle fois plaidé pour l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne mettant en avant la laïcité du pays, héritage de la France a-t-il précisé. Il a critiqué les pays qui lui refuse cette adhésion pour des raisons de politique intérieure. L’arrestation de plusieurs journalistes turcs lui est notamment repproché.