DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le conflit s'enlise en Libye


Libye

Le conflit s'enlise en Libye

Les combats font toujours rage autour d’Adjabiyah, la ville stratégique située à 160 km de Benghazi, le fief des insurgés. Misrata, le seul bastion rebelle situé dans l’ouest du pays, est toujours assiégé. Les navires humanitaires tentent par tous les moyens d‘évacuer les civils et les blessés.

De leur côté, la France et la Grande-Bretagne demandent à l’Otan d’intensifier ses raids. Paris estime que l’Alliance ne joue pas suffisamment son rôle pour détruire les armes lourdes des forces loyalistes.

Le Conseil national de transition (CNT, organe politique des insurgés) refuse tout cessez-le-feu tant que Mouammar Khadafi et ses fils n’auront pas quitter le pouvoir.

Pour obtenir un plus large soutien, le porte-parole du CNT, Moustapha Abdeljalil, espère une reconnaissance internationale lors de la réunion qui se tient aujourd’hui à Doha. Le Groupe de contact sur la Libye, composé d’une vingtaine de pays et d’organisations régionales et internationales, va tenter d‘ébaucher une solution réaliste à la crise, près de deux mois après le début de la révolte.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Selon l'AIEA, Fukushima n'est pas un nouveau Tchernobyl