DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le groupe de Doha appelle au départ de Kadhafi

Vous lisez:

Le groupe de Doha appelle au départ de Kadhafi

Taille du texte Aa Aa

“Kadhafi doit partir”, c’est ce qu’ont martelé les participants du groupe de contact sur la Libye à Doha au Qatar. Une vingtaine de pays et d’organisations internationales réunis pour trouver une solution politique à la crise.

Les participants ont reconnu la légitimité des rebelles libyens et leur droit à l’auto-défense.

“Les participants ont insisté sur la nécessité du départ de Kaddhafi pour assurer un processus politique global permettant au peuple libyen de décider de son avenir.”

Mais les mesures à prendre pour aider les rebelles divisent les participants. Sur place notre correspondante, Maha Barada, explique que les rebelles ont demandé au groupe de contact de les aider à répondre aux besoins des civils dans l’Est de la Libye. Ils veulent recevoir de l’aide humanitaire en échange de livraisons de pétrole.”

Un fond pourrait être créé pour aider les rebelles, afin qu’ils puissent avoir un accès limité aux avoirs du régime libyen, gelés depuis un mois par la communauté internationale.

“Kadhafi doit partir”, c’est ce qu’ont martelé les participants du groupe de contact sur la Libye à Doha au Qatar. Une vingtaine de pays et d’organisations internationales réunis pour trouver une solution politique à la crise.

Ils ont reconnu la légitimité des rebelles libyens et leur droit à l’auto-défense.

“Les participants ont insisté sur la nécessité du départ de Kaddhafi pour assurer un processus politique global permettant au peuple libyen de décider de son avenir”

Un fond pourrait être créé pour aider les rebelles, afin qu’ils puissent avoir un accès limité aux avoirs du régime libyen, gelés depuis un mois par la communauté internationale.

Le groupe de contact a également reconnu la légitimité des rebelles libyens et leur droit à l’auto-défense.