DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Qui se cache derrière l'attentat de Minsk ?

Vous lisez:

Qui se cache derrière l'attentat de Minsk ?

Taille du texte Aa Aa

Un jeune homme qui ne serait pas d’origine slave, c’est le profil du suspect recherché par la police biélorusse. Les stations de métro, de train et les aéroports sont en alerte maximum depuis l’attentat de lundi qui a fait 12 morts à Minsk.

Une attaque rare au Bélarus. Un pays qui ne participe à aucun conflit du globe et ne connaît pas tensions inter-ethniques. Au pouvoir depuis plus de 16 ans, le chef de l’Etat préfère pourtant évoquer un complot étranger.

Ce qui étonne un Biélorusse interrogé par l’un de nos confrères, est qu’il “n’y a pas de conflit interne. C’est de la pure politique, liée à notre président. C’est pour le punir ou lui faire peur”.

“C’est une telle atrocité. Si quelqu’un n’aime pas notre gouvernement, pourquoi devraient-ils tuer des gens ici ? J’ai vu un garçon de 13 ans mourir. Pourquoi lui si c’est le gouvernement qui est visé ?”, s’interroge une autre Biélorusse.

Aujourd’hui le Bélarus observe un deuil national, tandis 10 des 150 blessés hospitalisés sont entre la vie et mort.