DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

A l'approche du mariage de Kate et William, quel avenir pour la monarchie britannique?


Royaume-Uni

A l'approche du mariage de Kate et William, quel avenir pour la monarchie britannique?

La monarchie a-t-elle toujours sa place, débat récurrent en Grande-Bretagne autour de la famille royale. Mais à l’heure des grands évènements, on voit bien que les Britanniques y restent profondément attachés, et beaucoup de cet attachement dépend de la personnalité des membres de la famille.

Ingrid Seward, Majesty Magazine : “Ils n’ont aucun pouvoir, ils sont seulement là à cause de leur influence, et leur influence est uniquement liée à leur popularité.”

Et s’il est une personnalité qui a marqué de sa popularité la famille royale, c’est bien Diana. Son mariage avec Charles en 1981, fut probablement l’un de ces derniers grands évènements qui marquent une monarchie, dans le bon sens.

Le mariage de son fils ainé est sensé relancer cet engouement pour les fastes royaux, après des décennies de vagues et de drames, marquées notamment par une génération de mariages ratés.

L’année 92 sera particulièrement dure pour la monarchie avec la séparation des 3 ainés d’Elisabeth et Windsor en feu. Une reine alors à bout de nerf et dont le “Annus horribilis” prononcé à l’occasion du 40e anniversaire de son accès au trône reste dans les annales…

Ils le savent sans doute, après tant d‘échecs dans cette institution sacrée qu’est le mariage, plus encore pour une monarchie, Kate et William portent une énorme symbolique sur les épaules, et une grosse responsabilité.

Jennie Bond, ancienne chroniqueuse royale :

“Les Windsor ne peuvent se permettre un nouveau mariage brisé, ce qui le rend si important, c’est qu’il concerne l’héritier du trône. Donc, ça doit marcher. C’est pourquoi on a laissé à William le temps de faire son choix, de réfléchir, de vivre avec cette femme…”

Mais si beaucoup voient Kate et William comme la clé pour reconstruire la confiance en la monarchie, il faudra sans doute attendre plusieurs années avant de les voir accéder au trône. Selon ce spécialiste de la Couronne, Hugo Vickers, Charles succédera bien à sa mère : “Les gens disent souvent: il va être écarté, mais non il ne va pas l‘être, ou il ne devrait pas l‘être. Il a le droit d‘être le prochain roi, et effectivement, il arrivera sur le trône beaucoup mieux formé que n’importe lequel de ses prédecesseurs.”

Reste que Kate et William représentent l’avenir d’une monarchie en panne de glamour. Si plus de 75 % des britanniques soutiennent toujours la monarchie, une majorité d’entre eux préfèreraient aussi voir William prendre la place de son père. Question de popularité encore : “ L’avenir de la monarchie dépend de “ce” mariage de bien des façons. De toute évidence, l’un des devoirs de l‘épouse, en dehors de rendre son mari heureux, c’est de nous apporter une nouvelle génération de Windsor, c’est comme cela que les Windsor se renouvellent…” estime Hugo Vickers.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des bombes pour des villes plus vertes