DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bahreïn: le pouvoir veut dissoudre deux partis chiites

Vous lisez:

Bahreïn: le pouvoir veut dissoudre deux partis chiites

Taille du texte Aa Aa

Représailles politiques au Bahreïn, un mois après la fin de la contestation. Le ministère de la Justice a engagé une action pour dissoudre deux partis de l’opposition chiite. Il s’agit du puissant Al-Wefaq et de l’Association de l’Action islamique.

Ils sont accusés officiellement d’avoir “grièvement enfreint les règles de la constitution et d’avoir eu des activités qui ont nui à la paix civile et à l’unité nationale”.

Durant les manifestations de la mi-février à la mi-mars, Al-Wefaq avait demandé des réformes politiques pour transformer Bahreïn en une véritable monarchie constitutionnelle.

L’Association de l’Action islamique s‘était jointe à la protestation menée essentiellement par les chiites. La population est majoritairement chiite et elle est gouvernée par la dynastie sunnite des Al-Khalifa.

La contestation a été brutalement réprimée à la mi-mars par le régime.

Mercredi, l’opposition chiite a annoncé la mort d’un quatrième prisonnier, un homme d’affaires. Human Rights Watch dit avoir constaté les marques de sévices atroces sur le corps d’un de ces prisonniers.

Avec AFP