DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'OTAN doit faire plus en Libye selon Paris et Londres

Vous lisez:

L'OTAN doit faire plus en Libye selon Paris et Londres

Taille du texte Aa Aa

La France et le Royaume-Uni veulent convaincre leurs alliés de l’OTAN de durcir l’intervention militaire en Libye. Une mobilisation insuffisante freine, selon Paris et Londres, l’action de l’aviation contre les troupes de Kadhafi.

A Berlin, la réunion des chefs de la diplomatie de l’Alliance Atlantique s’annonce très difficile.

L’Espagne, qui fait respecter la zone d’exclusion aérienne, a d’ores et déjà annoncé qu’elle ne trouvait pas nécessaire d’en faire davantage.

Aujourd’hui seuls 6 des 28 pays membres de l’OTAN se chargent des attaques au sol. La France et le Royaume-Uni assurent la moitié des missions de bombardements. La Belgique, le Canada, le Danemark et la Norvège effectuent l’autre moitié.

Pour eux, l’impasse militaire entre les rebelles et les troupes de Kadhafi n’est pas de nature à convaincre le leader libyen de quitter le pouvoir.

Sur le terrain, les rebelles qui ont repris la ville stratégique d’Ajdabiya demandent à l’OTAN d’intensifier ses bombardements contre les forces de Kadhafi.