DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le port de Misrata contraint de fermer, après les bombardements loyalistes

Vous lisez:

Le port de Misrata contraint de fermer, après les bombardements loyalistes

Taille du texte Aa Aa

Selon un porte-parole des rebelles, plus de 200 missiles se sont abattus sur le port, seule fenêtre sur le monde extérieur, mais aussi sur les quartiers résidentiels situés à proximité. Cette information n’a pas pu être vérifiée directement par l’agence Reuters qui la rapporte.

23 civils ont été tués dans la journée par des tirs de roquette, essentiellement des femmes et des enfants, selon les rebelles.

La ville côtière, aux mains des rebelles, est assiégée depuis plus de six semaines. La situation humanitaire y est désespérée, ses habitants manquent de tout.