DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Art Cologne, 45e

Vous lisez:

Art Cologne, 45e

Taille du texte Aa Aa

On y trouve de tout à Art Cologne, en Allemagne. Pour sa 45e édition, la foire internationale de l’art moderne et contemporain rassemble quelque 200 galeristes venus de 22 pays.

Quelque part dans ce fourmillement artistique, quelques chefs d’oeuvre, signés August Macke, Oskar Kokoschka ou Andy Warhol.

On y trouve de tout à Art Cologne, y compris des oeuvres inaccessibles au commun des mortels, comme “Totentanz der Mary Wigman” une toile d’Ernst Ludwig Kirchner. Comptez un peu plus de quatre millions d’euros.

Depuis 3 ans et l’arrivée de Daniel Hug à la barre, Art Cologne connaît une seconde jeunesse : “En général le marché de l’art allemand est toujours solide, il y a un énorme intérêt en Allemagne pour l’art abstrait ainsi que pour les performances, l’art conceptuel, qu’on peut aussi appeler “art compliqué” et ce sont les raisons pour lesquelles Art Cologne a autant de succès”.

Autre raison de ce succès, Art Cologne ne se consacre pas seulement à la vente. L’entrée de l’exposition est par exemple dédiée à l’artiste belge contemporain Panamarenko et son univers d’objets volants en tout genre.

Autre exposition spéciale. Allan Kaprow, considéré par beaucoup comme le père du happening. Tout cela remonte aux années 50, 60. Inge Baecker, qui connaît le sujet sur le bout des doigts, tente de nous éclairer : “Il s’agit également d’acheter du contenu, et de s’identifier à certaines idées développées dans une oeuvre d’art et de vouloir vivre et penser avec ces idées. Kaprow raccourci ce processus, il le laisse se développer à travers l’expérience de tout un chacun, cela signifie que quand je suis prête à m’immerger dans une performance, cela m’apporte davantage que de rester plantée devant un Picasso.”

Parmi les oeuvres présentées à Cologne, il y en a qui ont un lien direct avec l’actualité la plus brûlante. L’artiste japonais Hiroki Tsukuda propose un photomontage sur l’accident nucléaire de Fukushima.

Art Cologne, jusqu‘à ce dimanche, devrait draîner quelque 50.000 visiteurs.