DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bignone, dernier dictateur argentin, en prison jusqu'à la fin de sa vie

Vous lisez:

Bignone, dernier dictateur argentin, en prison jusqu'à la fin de sa vie

Bignone, dernier dictateur argentin, en prison jusqu'à la fin de sa vie
Taille du texte Aa Aa

C’est un verdict historique pour l’Argentine. Son tout dernier dictateur Reynaldo Bignone, qui a sévit jusqu’en 1983, a été condamné à la prison à perpétuité pour violation des droits de l’Homme. Il avait estimé pendant son procès que la justice civile n‘était pas “compétente pour le juger”. Le tribunal fédéral de San Martin lui a prouvé le contraire. Depuis l’annulation des lois d’amnistie en 2005, les responsables de l’ex-junte argentine ne sont plus à l’abri.

A la lecture du verdict, les militants des droits de l’Homme et les familles des disparus, dont les célèbres “Grand-Mères de la Place de Mai” ont applaudi. Ces Argentins attendaient cela depuis plus de trente ans. Comme Reynaldo Bignone, trois autres ex-policiers et militaires de la dictature ont été condamnés à la prison à vie. La junte en Argentine a tué et fait disparaître au moins 30.000 personnes.