DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bignone, dernier dictateur argentin, en prison jusqu'à la fin de sa vie

Vous lisez:

Bignone, dernier dictateur argentin, en prison jusqu'à la fin de sa vie

Taille du texte Aa Aa

C’est un verdict historique pour l’Argentine. Son tout dernier dictateur Reynaldo Bignone, qui a sévit jusqu’en 1983, a été condamné à la prison à perpétuité pour violation des droits de l’Homme. Il avait estimé pendant son procès que la justice civile n‘était pas “compétente pour le juger”. Le tribunal fédéral de San Martin lui a prouvé le contraire. Depuis l’annulation des lois d’amnistie en 2005, les responsables de l’ex-junte argentine ne sont plus à l’abri.

A la lecture du verdict, les militants des droits de l’Homme et les familles des disparus, dont les célèbres “Grand-Mères de la Place de Mai” ont applaudi. Ces Argentins attendaient cela depuis plus de trente ans. Comme Reynaldo Bignone, trois autres ex-policiers et militaires de la dictature ont été condamnés à la prison à vie. La junte en Argentine a tué et fait disparaître au moins 30.000 personnes.