DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vittorio Arrigoni, mort pour la cause pacifiste à Gaza

Vous lisez:

Vittorio Arrigoni, mort pour la cause pacifiste à Gaza

Taille du texte Aa Aa

Vittorio Arrigoni a été assassiné quelques heures seulement après la revendication de son enlèvement sur une vidéo par un groupe salafiste lié à Al-Qaïda. “Depuis le tout début, selon les autorités du Hamas, l’intention de ses ravisseurs était de tuer le militant pacifiste”. Vittorio Arrigoni, un Italien de 36 ans, a été étranglé indiquent les services de sécurité. Son corps a été retrouvé dans une maison abandonnée du nord-ouest de la ville de Gaza. Il y habitait depuis qu’il avait débarqué dans la bande de Gaza en août 2008, à bord d’un bateau transportant de l’aide humanitaire. Vittorio Arrigoni militait pour le mouvement pacifiste pro-palestinien International Solidarity Mouvement.

Le Hamas promet de traquer les auteurs de son assassinat. “Notre gouvernement condamne ce crime atroce qui ne reflète pas nos valeurs, notre religion et nos traditions, a déclaré un porte-parole. Nous allons continuer de traquer tous les membres du groupe salafiste et appliquer la loi”.

Deux suspects auraient déjà été arrêtés. Mais les amis de Vittorio Arrigoni, Palestiniens et militants pacifistes, sont inconsolables. “Il avait le sentiment que c‘était chez lui ici, explique l’une de ses collègues. Il voulait rentrer en Italie voir son père, mais en même temps, il voulait rester à cause de la récente escalade de violence dans la bande de Gaza”. Vittorio Arrigoni est le premier étranger assassiné dans la bande de Gaza depuis la prise de contrôle du territoire par le Hamas en juin 2007.