DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bras de fer social en Bolivie

Vous lisez:

Bras de fer social en Bolivie

Taille du texte Aa Aa

C’est le neuvième jour de contestation contre le gouvernement bolivien. Des manifestations pour des hausses de salaires ont paralysé des zones entières de La Paz et d’autres villes.

Professeurs et personnels de santé réclament 15% d’augmentation.

Evo Morales, le président, leur en a concédé 10% en mars.

Depuis la fin 2010, la hausse des prix, alimentaires surtout, a mis en difficulté des millions de foyers de Bolivie, un des pays les plus pauvres d’Amérique latine.

Ce bras de fer représente un défi pour Evo Morales, un des représentants de la gauche radicale latino-américaine, accusé de trahison par sa base populaire.

Sa popularité avait chuté en janvier à 30%, se situant au plus bas depuis son arrivée au pouvoir en 2006.

Avec AFP