DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Migrants tunisiens : tension entre l'Italie et la France 

Vous lisez:

Migrants tunisiens : tension entre l'Italie et la France 

Taille du texte Aa Aa

Rome est en colère. La France a fait suspendre dimanche toute la journée la circulation des trains depuis la ville italienne de Vintimille juste avant la frontière.

Des associations de défense des migrants tunisiens avaient organisé une grande manifestation sous la forme d’un train de la dignité. Paris a préféré bloquer la circulation ferroviaire plutôt que d’avoir à gérer les manifestants.

L’Italie trouve cela inadmissible.
 
“Nous sommes en conformité avec les accords de Schengen que ce soit sur la liberté de circulation ou sur la délivrance de permis temporaires”, explique le ministre italien de l’Intérieur. “Nous avons donné aux migrants des documents, nous leur avons fourni ce dont ils avaient besoin. Et cela a été reconnu par la Commission européenne qui a dit dit que l’Italie était en conformité avec Schengen. Et donc tous ceux qui ont le permis de séjour peuvent voyager librement, et donc se rendre en France.”
 
Les migrants tunisiens sont au centre d’un jeu politique cruel entre l’Italie et la France. Rome doit faire face à l’afflux massif de migrants sur l‘île de Lampedusa et réclame la solidarité européenne. Mais la France et comme d’autres pays de l’Union estime que ce problème ne regarde que l’Italie.