DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Finlandais tentés par l'euroscepticisme

Vous lisez:

Les Finlandais tentés par l'euroscepticisme

Taille du texte Aa Aa

Les élections législatives qui se tiennent ce dimanche en Finlande sont suivies de près dans les capitales européennes. Une percée de la droite nationaliste est en effet prévisible, selon les sondages, et cette droite est clairement anti-européenne. Cependant, c’est la Coalition nationale de Jyrki Katainen, le ministre des Finances sortant, qui est créditée des meilleures intentions de vote, et au contraire, cette droite traditionnelle finlandaise est pleinement europhile.

Le parti du Centre de Mari Kiviniemi, qui n’est autre que la jeune chef du gouvernement sortant, pourrait jouer les arbitres. Les centristes arrivent en deuxième position dans les sondages. En tout cas, l’euroscepticisme qui progresse en Finlande profite au parti nationaliste des “Vrais Finlandais” mené par Timo Soini. Ce dernier est totalement opposé à une participation de la Finlande au fonds d’aide européen pour les pays étranglés par la crise.