DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles donne raison à la France

Vous lisez:

Bruxelles donne raison à la France

Taille du texte Aa Aa

Paris n’a pas commis d’infraction en annulant dimanche des trains entre l’Italie et la France. Les autorités françaises entendaient ainsi empêcher une manifestation de soutien à des immigrés. C’est ce qu’a indiqué lundi la commissaire chargée des questions d’immigration, Cecilia Malmström.

Pourtant, cette suspension du trafic transalpin a jeté un nouveau froid entre les deux capitales qui s’opposent sur la manière de gérer le flux de migrants venant de Tunisie.

A Vintimille, point de ralliement de ces Tunisiens en partance pour la France, la colère gronde.

“Il y a 520.000 Libyens à la frontière tunisienne à cause de la guerre. Et ils sont 720.000 à la frontière égyptienne. Pensez-vous que ce genre de problèmes d’immigration peut être résolu par un seul pays européen ?” demande le maire de Vintimille.

Pour Rome, la situation est à présent clarifiée et le problème résolu. Les deux gouvernements ont convenu de travailler ensemble sur la gestion commune des immigrés tunisiens.

Un sommet franco-italien est d’ailleurs prévu mardi prochain à Rome, à l’ordre du jour : immigration et Libye.