DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Homs, les forces syriennes dispersent un sit-in par la force

Vous lisez:

A Homs, les forces syriennes dispersent un sit-in par la force

Taille du texte Aa Aa

En Syrie, les forces de sécurité ont dispersé par la force un sit-in à Homs, dans le centre du pays. Selon les organisateurs, il y a eu des tirs nourris. Plus de 20 000 personnes, assure l’opposition, s‘étaient installées dès hier soir sur une place de la ville promettant d’y rester jusqu’au départ de Bachar al-Assad. C’est maintenant la chute du président que réclament les manifestants, de Homs à Deraa.  Dopée par le répression, la contestation s’est en effet radicalisée, les réformes ne sont plus suffisantes.
 Selon Amnesty International, 200 personnes ont été tuées depuis un mois. Les autorités syriennes affirment que trois officiers ont été tués hier par des gangs armés. L’un d’eux, un général, aurait été abattu avec ses deux enfants et son neveu. Depuis le début, le régime accuse des gangs criminels, et salafistes, d‘être à l’origine des troubles.