DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soulèvements populaires au Nigeria après la réélection de Goodluck Jonathan

Vous lisez:

Soulèvements populaires au Nigeria après la réélection de Goodluck Jonathan

Taille du texte Aa Aa

Flambée de violence au Nigeria après la réélection contestée de Goodluck Jonathan à la présidence du pays. Des violences continuent à faire rage dans les villes du nord, à majorité musulmane, où les partisans du candidat battu, Muhammadu Buhari, sont nombreux. Ils ont incendié la maison du vice-président, libéré plusieurs détenus et affronté des soldats avec des couteaux.

Les principales émeutes ont éclaté à Kano et Kaduna où des morts et des blessés ont été signalés. La Croix-Rouge fait état également de 15 000 personnes déplacées.

Goodluck Jonathan, un chrétien du sud, a été élu dès le premier tour du scrutin présidentiel. Il est arrivé en tête dans la majorité des États du pays et compte plus de 22 millions de voix, loin devant son rival, Muhammadu Buhari.

Ce dernier, qui briguait la présidence du pays pour la troisième fois, dénonce des fraudes massives dans certains bastions du sud, favorables au président sortant.