DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La chaleur humaine comme mode de chauffage

Vous lisez:

La chaleur humaine comme mode de chauffage

Taille du texte Aa Aa

Gare centrale de Stockholm, la plus importante de Suède. Environ 250.000 voyageurs la fréquentent chaque jour et font sans le savoir, du bien à l’environnement.

Tous ces corps produisent de la chaleur, d’où l’idée de la récupérer pour faire des économies d‘énergie.

La société publique, propriétaire des lieux, a installé un dispositif pour capter la chaleur en excès dans la gare et l’acheminer dans un bâtiment de l’autre côté de la rue. Ce qui permettrait de réduire la facture énergiétique de ce second immeuble de 25%.

“Des bâtiments différents ont des consommations d‘énergie différentes suivant l’heure du jour,” explique le directeur du projet Klas Johansson. “Si on veut évoluer vers une société plus efficace en matière d‘énergie et une société plus durable,” affirme-t-il, “on doit faire en sorte que ces immeubles communiquent entre eux pour pouvoir utiliser l‘énergie qui est disponible.”

Le principe de cette innovation : l’air chaud généré par les passagers est aspiré par le système de ventilation de la gare et réchauffe un ballon d’eau. Cette eau chaude est ensuite acheminée dans l’immeuble voisin où elle circule dans les murs.

Pour les experts, l’intérêt du dispositif dépend du climat du pays et du prix de l’énergie : les très basses températures de l’hiver suédois et le prix du gaz élevé justifient la récupération de toute source de chaleur possible.

“Ce système avait déjà été testé mais simplement au sein d’un même bâtiment, c’est une idée ancienne qui a trouvé une application dans de nombreux endroits; mais là,” souligne Klas Johansson, “la nouveauté c’est que nous déplaçons de l‘énergie entre deux immeubles.”

La chaleur humaine comme source d‘énergie inépuisable et gratuite, l’idée a probablement de l’avenir, surtout que les équipements nécessaires à la mise en place du système semblent peu coûteux.