DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La police anglaise sur le qui-vive pour le mariage royal

Vous lisez:

La police anglaise sur le qui-vive pour le mariage royal

Taille du texte Aa Aa

La police britannique assure qu’elle travaille dur afin que le mariage royal entre le Prince William et Kate Middleton se passe dans les meilleures conditions le 29 avril prochain.

Chaque recoin du tracé du cortège de Buckingham Palace à Westminster Abbey a été minutieusement inspecté par la police de Londres et la brigade des chiens renifleurs. Chaque égout, chaque poubelle, chaque lampadaire a été soigneusement vérifié.

Un hélicoptère de la police équipé de caméras spéciales capables de reconnaître des visages dans la foule survolera le cortège et des snippers seront postés sur les toits.

Elain Van-Orden, en charge de la sécurité sur une partie du tracé, a déclaré à la BBC que la police sera prêt à intervenir:
“Nous serons en mesure d’agir rapidement et de prendre vite des décisions cruciales. Notre dispositif policer est solide et nous ne tolérerons aucun écart. Ce mariage est est une fête ; la foule veut voir le couple royal au balcon et non des manifestants.”

Les autorités ont interdit un projet de manifestation devant Westminster demandé par le groupe “Muslims Against Crusades” (MAC – littéralement “les Musulmans contre les croisades”), une association qui compte parmi ses membres certains des musulmans extrémistes les plus radicaux d’Angleterre.

L’association d’extrême droite anti-musulmans connue pour ses manifestations violentes, l’“English Defence League” (EDL – Ligue de Défense Anglaise) a, du coup, déposé une demande de manifestation au cas où les MAC obtiendrait l’autorisation de défiler.

Sur son site, MAC a déclaré : “nous promettons de faire de cette journée de rêve un véritable cauchemar si notre demande est rejetée”.

A cette menace, le leader de l’EDL, Stephen Yaxley-Lennon, plus connu sous le pseudonyme Tommy Robinson, a répondu par voix de presse que son association protégerait le mariage d’un “anneau d’acier”, précisant qu’entre 50 et 100 membre de l’EDL serait posté à chaque station de métro près de Westminster Abbey pour empêcher tout musulman extrémistes de s’approcher de la cérémonie.
“Les membres de MAC seront en uniformes et porteront des drapeaux noirs, donc nous pourront les reconnaître. Dès qu’ils sortiront d’une bouche de métro, il y aura du grabuge.” Il a précisé que les musulmans ordinaires n’avaient rien à craindre d’eux.

Ali Sheikholeslami
Correspondant à Londres
ali.sheikholeslami@euronews.net