DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sept candidats kurdes réintégrés dans la course aux législatives

Vous lisez:

Sept candidats kurdes réintégrés dans la course aux législatives

Taille du texte Aa Aa

Après 3 jours d’intenses violences et de protestations, le haut conseil électoral d’Ankara a fini par céder à la pression de la rue.

Les magistrats turques ont en effet décidé de réintégrer les 7 candidats kurdes dans la course aux législatives de juin prochain, après en avoir délibéré pendant plus de 8 heures ce jeudi.

Lundi, la haute instance judiciaire turque avait choisi de les écarter, officiellement en raison de leurs condamnations judiciaires passées.

Une décision qui avait provoqué un tollé général, et notamment dans la province de Diyarbakir, à majorité kurde, située dans le sud-est du pays.

Des dizaines de milliers de kurdes étaient descendus dans les rues pour protester contre l‘éviction de leur candidat. Un manifestant a même été tué, ses obsèques ont lieu ce jeudi.

Le BDP, principal formation kurde de Turquie, menaçait quant à lui de boycotter le scrutin.

Parmi les 7 candidats réintégrés, figure notamment Leyla Zana, prix sakharov des droits de l’homme en 1995, mais également Hatip Dicle.

Deux députés qui ont passé 10 années derrière des barreaux pour avoir milité en faveur de la cause kurde.