DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des tests de radioactivité sur le lait maternel au Japon

Vous lisez:

Des tests de radioactivité sur le lait maternel au Japon

Taille du texte Aa Aa

Il s’agit d’une “mesure de précaution” pour évaluer si le lait de certaines femmes est éventuellement contaminé après l’accident à la centrale nucléaire de Fukushima. De faibles traces d’iode radioactif 131 ont été retrouvés dans certains prélèvements de lait maternel selon une ONG nippone. Le gouvernement japonais précise toutefois qu’il n’y a pas de quoi s’alarmer.

Cette annonce coïncide avec une autre mesure. L’entrée en vigueur ce vendredi d’une zone interdite de 20 km autour de la centrale nucléaire accidentée depuis le 11 mars dernier.

Naoto Kan l’a révélé lors de sa visite à des survivants six semaines après le séisme et le tsunami qui ont fait 28 000 morts et disparus. Une visite très tendue. Le premier ministre nippon a été vivement interpellé et notamment par cet homme : “Bougez vous, faites votre boulot ! Un premier ministre doit diriger, s’imposer, faire preuve d’autorité et en finir au plus vite avec cette situation, je vous le dis du fond du coeur !”.

Le gouvernement japonais est confronté à l’immense chantier de la reconstruction et au sort des 130 000 personnes qui ont tout perdu depuis le 11 mars.

Une catastrophe qui va diviser par deux la croissance japonaise cette année mais qui devrait relancer la machine économique nippone en 2012 grâce à la reconstruction.