DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye : Protéger les civils "par n'importe quel moyen"

Vous lisez:

Libye : Protéger les civils "par n'importe quel moyen"

Taille du texte Aa Aa

Protéger les civils “par n’importe quel moyen”, c’est ce que demande le Conseil national de transition libyen aux Occidentaux. Un représentant de l’organe politique de la rébellion s’est rendu mercredi à Paris pour demander l’aide de la France. L’armée française a promis d’intensifier ses raids aériens, notamment à Misrata, la ville assiégée depuis près de deux mois.

C’est en essayant de témoigner de la souffrance des civils que les photographes Tim Hetherington et Chris Hondros ont été tués.

Un peu plus tôt dans la journée, le journaliste britannique Tim Hetherington avait envoyé un dernier message sur son compte twitter. Il évoquait les bombardements aveugles des forces de Khadafi et l’absence de l’Otan.

Privée d’eau, d‘électricité, de vivres et d’essences, la ville ne peut plus compter que sur l’approvisionnement de l’aide humanitaire qui tente de parvenir par voie maritime.