DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nigeria : 200 victimes des violences post-électorales

Vous lisez:

Nigeria : 200 victimes des violences post-électorales

Taille du texte Aa Aa

Les violences post-électorales dans le nord du Nigeria ont fait plus de 200 morts selon une organisation non-gouvernementale. Les émeutes touchent 14 des 36 Etats du pays, principalement dans les régions septentrionales à majorité musulmane qui soutiennent l’adversaire malheureux de Goodluck Jonathan à la présidentielle. Ce chrétien a remporté 57% des suffrages selon la commission électorale. Elu pour la première fois à ce poste, il occupait la magistrature suprême depuis le décès de son prédécesseur l’année dernière.

Mais son opposant, le musulman Muhammadu Buhari, conteste les résultats et dénonce des fraudes massives. Ancien chef de junte dans les années 80 il a déclaré ce mercredi :

“Les êtres humains ne sont pas des ânes. S’il découvrent qu’ils ont été floués, ils réagiront”.

Le Général Buhari exige un nouveau décompte des voix et l’examen des fraudes présumées. En attendant près de 40 000 personnes, en majorité chrétiennes, ont fuit les violences en se réfugiant dans des casernes.