DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouganda : le chef de l'opposition placé en détention

Vous lisez:

Ouganda : le chef de l'opposition placé en détention

Taille du texte Aa Aa

La troisième aura été la bonne. Kizza Besigye, le chef de l’opposition ougandaise, a été placé en détention provisoire alors qu’il était à la tête d’une nouvelle manifestation contre la vie chère qui a mobilisé plusieurs centaines de personnes dans les rues de Kampala.

Au même moment, un autre rassemblement avait lieu à Masaka, à 200km au sud de la capitale. Mais cette fois, les choses ont dégénéré. Un enfant de 5 ans a trouvé la mort, victime d’une balle perdue des forces de l’ordre. 2 policiers ainsi que 2 civils ont également été blessés.

Kizza Besigye, lui, restera dans sa cellule au moins jusqu’au 27 avril, date de son audience.

“Je pense que la police et le tribunal devront être surveillés de près, pour savoir si les institutions du gouvernement agissent vraiment dans l’intérêt du peuple.”

Le chef du Forum pour le changement démocratique, candidat malheureux de la dernière présidentielle, affirme être victime d’une persécution policière.

Son rival de toujours, l’actuel président Yoweri Museveni, refuse de le voir prendre la tête de manifestations d’opposition.