DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Misrata : les troupes de Kadhafi pourraient laisser place aux tribus

Vous lisez:

Misrata : les troupes de Kadhafi pourraient laisser place aux tribus

Taille du texte Aa Aa

En Libye, les forces du colonel Kadhafi pourraient quitter Misrata, la ville actuellement en proie à de très violents combats entre les rebelles et les troupes loyalistes. L’idée serait de faire intervenir les tribus de la région.

Ce changement de tactique a été annoncé ce vendredi par le vice-ministre des Affaires étrangères, Khaled Kaim. Selon lui, l’armée est aujourd’hui en face d’un “ultimatum” : “si elle ne peut pas résoudre le problème à Misrata, les gens des tribus des villes environnantes vont s’y rendre et parler avec les rebelles. Si ces derniers ne se rendent pas, ils vont les combattre”.

Voilà plus de deux mois que l’insurrection a débuté. Outre Misrata, les affrontements se déroulent dans l’est du pays. C’est d’ailleurs là, à Benghazi, dans le fief des rebelles, que s’est rendu le sénateur américain John McCain. L’ancien candidat républicain à la présidentielle est venu apporter son soutien aux insurgés. “J’invite tous les pays, et notamment les Etats-Unis à reconnaître le Conseil national de transition comme la voix légitime du peuple libyen”, a-t-il dit. “Nous pouvons faciliter l’envoi d’armes à ces combattants, ceux-là même qui luttent contre Kadhafi”.

Ce vendredi soir, plusieurs fortes explosions ont été entendues à Tripoli, près du quartier général de Kadhafi. Il s’agirait de bombardement effectués par des avions de l’OTAN, contre un abri souterrain.

Selon les autorités, trois personnes auraient été tuées.